Top départ

"Cette Fois C'est La Bonne" : Cette fois c'est... la bonne

Chers amis, nous y sommes.

C’est parti pour « Cette Fois C’est La Bonne », observatoire multimédia dédié aux concours de journalisme. Je rappelle humblement que ce projet est avant tout un « chef d’œuvre » de fin d’études dans le cadre du Master 2 de Journalisme et Médias Numérique de Metz, et qu’il est en très grande partie financé de manière participative, grâce à vous. Des fonds qui me permettent d’augmenter mon champ des possibles : d’abord filmer des interviews, payer des déplacements et quelques extras qui amélioreront la visibilité du site – ce n’est pas un objectif purement matérialiste, il permettra ainsi d’atteindre les concernés plus facilement – et quelques extras qui me permettent d’avoir une plus grande mobilité dans ce projet. Pour le dire plus clairement, ça améliore mon matériel et ça me fait gagner du temps. Par exemple : une petite soundboard ? Le montage des podcasts devient nettement plus facile, etc etc.

Cette Fois C’est La Bonne est donc une aide destinée à ceux qui prépare les écoles de journalisme, par quelqu’un qui les a raté trois fois, mais qui a de facto toutes les clés pour appréhender la chose. Mon objectif est de vous accompagner dans cette démarche, de critiquer et de décortiquer de système, et de vous raconter mon vécu par rapport à la chose. Une portée personnelle qui vous préviendra des écueils dans lesquels ne pas tomber.

Vous retrouverez donc régulièrement un podcast qui résumera l’actualité des semaines écoulées, des rencontres avec les acteurs de ces concours – du coté des rédacteurs comme celui des impétrants – et pas mal de conseils méthodologiques.

Revenez donc régulièrement si vous êtes concernés ou si vous souhaitez booster votre culture générale… ou découvrir un monde carré et parfois cruel. Je n’exagère pas en disant qu’il peut broyer. Il convient donc de poser quelques limites à cette noble entreprise.

Car c’est un très beau projet, et même ses mauvais côtés ont quelque chose de passionnant et addictif. Vous êtes prévenus : vous êtes partis pour une énorme course de fond qui va mobiliser l’intégralité de votre temps pour les six prochains mois. Vous allez devoir tout savoir, tout ingérer, tout apprendre, et accepter l’éventuelle frustration qui viendra avec l’échec.

Cette fois, c’est votre tour. Et, je l’espère, cette fois, c’est la bonne.

Un jour je suis né, depuis je joue beaucoup aux jeux vidéo et j'écoute beaucoup de musique anglophone et islandaise à des heures coupables. Étudiant en journalisme, pigiste pour Le Monde.fr. Vous pourrez me retrouver à @BenjaminBnt sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *